CEE

19/7/21 12:04

Top 4 des opérations CEE réalisées dans le secteur tertiaire

Les certificats d’économies d’énergie permettent de financer des travaux d’efficacité énergétique en engageant le moins de frais possible. Au sein du secteur tertiaire, il existe 54 fiches d’opérations standardisées qui permettent d’isoler les bâtiments, d’installer des équipements moins énergivores et des technologies plus performantes.

 

BAT-TH-146 :Isolation d’un réseau hydraulique de chauffage ou d’eau chaude sanitaire  

L’isolation des tuyaux d’eau chaude consiste à installer une gaine calorifuge autour de la tuyauterie. Autrement dit, ils vont enrober les conduits avec un matériau isolant, pour maintenir l’eau à une température élevée à l’intérieur. Lorsque l’isolation n’est pas effectuée, les déperditions au niveau des réseaux hydrauliques peuvent atteindre de 5% à 10% des consommations. Ce sont des travaux faciles à mettre à place.

Prise en charge à 100%

 

BAT-EN-103 :Isolation d’un plancher

Les planchers peuvent également être source de près de 10% des déperditions de chaleur. Ainsi, son isolation est essentielle afin de réaliser des économies d’énergie et financières. Le professionnel met en place un doublage isolant sous plancher bas, situé sur un sous-sol non chauffé, sur un vide sanitaire ou sur un passage ouvert dans un bâtiment tertiaire existant.

Prise en charge à 100%

 

BAT- EN –101 : Isolation des combles

Le toit est responsable de plus de 35 % des déperditions énergétiques d'un bâtiment. C’est donc une opération plébiscitée par les acteurs du secteur tertiaire. L’artisan Terra utilise la technique du soufflage qui consiste à projeter des flocons de matières isolante sur le sol, dans les murs, les sol sou des espaces moins accessibles comme des vides sanitaires.

Prise en charge à 100%

 

BAT-TH-139 :Système de récupération de chaleur sur un groupe de production de froid

La récupération de chaleur sur les groupes de production de froid permet de couvrir une part importante des besoins de chaleur d’un site, que ce soit en eau chaude sanitaire ou encore en chauffage, et génère donc des économies d’énergie conséquentes.

Prise en charge aux alentours de 80%