Contrats d'énergie

4/10/21 16:57

Prix de l’énergie : un « bouclier tarifaire » face à la hausse du gaz et de l'électricité

Dans un contexte d'envolée des prix de l'énergie, le Premier ministre, Jean Castex, a assuré jeudi que le tarif réglementé du gaz serait bloqué jusqu'en avril prochain, et que la hausse de l'électricité serait, elle, limitée à 4%.

Un blocage des prix du gaz de novembre jusqu’à avril

Après la hausse d'octobre de 12,7%, "il n'y aura plus d'augmentation du prix du gaz", a assuré le Premier ministre. Les prix seront bloqués jusqu'en avril 2022, horizon à partir duquel "le prix du gaz devrait dégringoler", espère le gouvernement, puisque la saison du chauffage sera passée.

Une hausse limitée à 4% pour l’électricité

Concernant les tarifs réglementés de l'électricité, qui devaient eux aussi connaître une nouvelle augmentation aux alentours de 12% en début d'année prochaine, Jean Castex a consenti à limiter cette hausse. Elle sera finalement de « 4% »en 2022. En effet, le Gouvernement, lors du projet de loi de finances prévoit de baisser la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (TICFE).

Les réactions à ces annonces

Du côté des fournisseurs, qui devront acheter le gaz au prix fort tout l'hiver et en assumer le coût, cette décision suscite tout de même l'inquiétude de certains. Des associations, des professionnels du secteur veulent une baisse de fiscalité plutôt qu’un blocage tarifaire. La taxe sur la valeur ajoutée est de l’ordre de 20 % pour la consommation d’électricité et de gaz. Certains demandent toujours à l’Etat de la faire descendre à 5,5 % – le taux pour les biens de première nécessité.

A savoir, les offres de marché ne sont pas impactées par ces augmentations. En effet, pour les offres de marché, les fournisseurs sont libres de fixer les prix comme ils le souhaitent. Ils doivent l’indiquer dans le contrat. Un consommateur doit effectivement, lors de son choix, comparer le prix de l’énergie (en kWh) et aussi le prix de l’abonnement.

Pour toutes questions, n’hésitez-pas à contacter Terra Groupe.